Eaux usées

Grâce aux normes de construction strictes des stations d'épuration suisses, l'état de nos rivières, de nos fleuves et de nos lacs s’est fortement amélioré au cours des trente dernières années.

Les stations d'épuration sont conçues de sorte à pouvoir éliminer presque entièrement les nutriments. Les micropolluants ne peuvent pas être éliminés, ou seulement de manière restreinte, sans une étape d'épuration supplémentaire.

Les micropolluants sont des substances traces organiques. Selon l’Office fédéral de l’environnement (BAFU), il existe en Suisse plus de 30 000 substances différentes classées comme micropolluants. Certaines de ces substances peuvent, même à de très faibles concentrations, avoir des répercussions négatives sur les eaux et les organismes qu'elles contiennent.

Par l’intermédiaire de notre usage quotidien, des résidus de médicaments, de détergents et de produits d’hygiène pénètrent dans les eaux via les stations d’épuration. Précisément dans les endroits où la part introduite d’eaux usées épurées est élevée, ces micropolluants peuvent atteindre des concentrations dangereuses pour l’environnement. Par exemple, selon le BAFU,

  • certains analgésiques peuvent provoquer, chez l’homme et chez l’animal, des atteintes graves à la santé
  • les perturbateurs endocriniens peuvent affecter la reproduction des organismes aquatiques
  • certaines substances peuvent endommager le système immunitaire
  • certaines substances peuvent causer des troubles du comportement chez certains organismes dont le sens de l'orientation est fondé sur l’odorat

Dans le cadre d’une révision de la loi sur la protection de l’eau, le Parlement a décidé d’équiper des stations d'épuration sélectionnées (plus de 100 stations selon les prévisions) d’une étape d’épuration supplémentaire, afin d’éliminer en grande partie lesdits micropolluants.

L’oxydation à l’ozone est pour ce faire une procédure sûre, simple et économique en comparaison avec d’autres méthodes. Un effet secondaire positif est la désinfection presque totale, dans ce cadre, des eaux usées.

Depuis les années 1960, la société Rheno Umwelttechnik AG est devenue, en Suisse, un leader du marché dans l’utilisation d’ozone dans le traitement de l’eau de piscine et de l’eau potable. Pendant cette période, plus de 1 200 installations d’ozonisation ont été conçues, livrées et installées.

Notre entreprise livre des composants et installations « clé en main » pour la production d’ozone, afin d’éliminer en grande partie les micropolluants dans les eaux usées. Nous disposons de longues années d’expertise dans les domaines de l’ozone, la technique des procédés et la construction d’installation. Dans ce cadre, nous planifions et construisons dans toute la Suisse et nous disposons d’une organisation de SAV étendue avec des techniciens provenant de la région respective.

Plus d’informations

Posez-nous une question, faites-nous part de votre idée ou apprenez-en davantage sur ce que nous faisons. Nous traiterons votre demande dans les plus brefs délais.

Retour
fr_FRFrench
de_DEGerman fr_FRFrench